Loading...

mercredi 11 janvier 2012

Mesure de la performance indicateurs et tableaux de bord (QSE) Part 1/5


Mesure de la performance indicateurs et tableaux de bord, Qualité, Santé Sécurité, Environnement Part 1/5
Bonjour, je suis heureux de vous rencontrer à nouveaux et je vous souhaite une très bonne année 2012, nous allons commencer cette année par un sujet qui devrait vous intéresser qui concerne les indicateurs et les tableaux de bord. Dans un premier temps, un indicateur sert à mesurer et à décrire un état.
Ils éclairent les tendances qui sont susceptibles de conduire à des dommages notamment, il peut décrire une déviation de l’état par rapport à un état de référence.
Par exemple si on parle des indicateurs de management de l’environnement qui sont les indicateurs de performance environnemental qui décrivent la déviation de la qualité environnementale par rapport à un objectif et/ou par rapport à l’efficience d’une action donnée.
C’est indicateurs mesurent ou bien une distance par rapport à un but défini ou bien l’efficacité de l’action qui a conduit à atteindre un objectif défini.
Et pour répondre aux attentes exprimées, les indicateurs doivent rendre compte des relations de cause à effet entre une décision ou une action et ses conséquences (effet, impact, danger, risque) sur l’environnement et d’une manière générale l’indicateur peut servir aussi dans d’autre domaine tel que la qualité ou la santé sécurité au travail, ce n’est pas limitatif.
A lors la définition d’un indicateur. Il se défini comme une grandeur établie à partir de quantités observables ou calculables reflétant de diverses façons possibles l’impact sur l’environnement occasionné par une activité donnée par exemple.
Les quantités en question peuvent être des quantités physiques de matière entrant dans un processus de production par exemple ou provenant de ce processus comme les produits de consommation ou les rejets de substances polluantes.  Il y a un changement d’état.
Un indicateur peut comprendre aussi, un grand nombre d’autres éléments sur la gestion de la performance environnementale de l’organisme notamment par l’agrégation d’autres indicateurs.
Il en existe plusieurs types et qui sont décris dans des normes, notamment on peut citer la norme ISO 14031 qui parle des indicateurs de condition environnementale que l’on appel les ICE.
Ces indicateurs qui fournissent des informations sur la condition locale, régionale, nationale et mondiale de l’environnement. Ils permettent de voir le lien entre l’état de l’environnement à un moment donné et les activités, produits et services d’un organisme.
Un autre type d’indicateur, on va parler d’IPM (Indicateur de Performance de Management) qui fournissent des informations sur les efforts accomplis par la direction pour influencer la performance environnementale d’un organisme.
Et un autre type d’indicateur mai ce n’est pas limitatif que l’on appellera IPO (Indicateur de Performance Opérationnelle) eux fournissent des informations sur la performance environnementale qui sont relative aux opérations d’un organisme alors on retrouve par exemple tous ce qui concerne les consommation, électricité, gaz..
Les qualités d’un bon indicateur environnemental.
Ils  doivent satisfaire un certain nombre de qualités qui doivent être parfois contradictoires :
On retrouve, la pertinence : la mesure doit parfaitement décrire le phénomène à étudier. Elle doit être significative de ce qui est mesuré et garder cette signification dans le temps.
La simplicité : l’information doit être obtenue facilement, de façon peut coûteuse et de manière à ce que l’utilisateur puisse l’appréhender de la façon la plus directe possible.
L’objectivité : l’indicateur doit être calculable sans ambiguïtés à partir de grandeurs observables.
L’univocité : l’indicateur doit varier de façon monotone par rapport au phénomène décrit pour pouvoir interpréter ces variations sans équivoque.
La sensibilité : l’indicateur doit bouger de façon significative pour des variations assez petites du phénomène.
La précision : l’indicateur doit être défini avec une marge d’erreur acceptable en fonction de la précision des mesures sur les grandeurs observables.
La fidélité : l’indicateur, s’il présente un biais par rapport au concept qu’il traduit, doit garder ce biais constant sur les unités spatio-temporelles de référence.
L’auditabilité : une tierce personne doit être à même de vérifier la bonne application des règles d’utilisation des indicateurs (collecte de données, traitement, mise en forme, diffusion, interprétation).
La communicabilité puisqu’il faut communiquer sur les indicateurs : les indicateurs doivent permettre le dialogue entre des populations n’ayant pas forcément les mêmes préoccupations.
L’acceptabilité : l’indicateur doit être vendable et ne doit pas heurter la culture de l’utilisateur potentiel.
Donc vous voyez qu’il y a un certain nombre de critères qui entre en compte. On peut prendre tout ou partie de ces éléments pour pouvoir bien structurer le résultat de la mesure à travers cet indicateur.
En résumé, l’indicateur doit renvoyer une image fidèle du phénomène à étudier pour permettre une évaluation rapide et simple des données à surveiller.
Un bon indicateur doit avoir plusieurs fonctions principales :
Il doit mesurer le niveau de la performance environnementale d’un organisme.
Il doit permettre de maintenir ce niveau voir de l’améliorer.
Il doit permettre de détecter les défauts, les problèmes, les irrégularités, les non conformités afin d’améliorer le niveau de la performance environnementale.
Il doit permettre d’apprécier les progrès réalisés et ceux qui restent à faire.
J’ai parlé dans sur un premier plan des indicateurs et tableaux de bord. Ce sujet va être traité en cinq parties, c’est la première partie dont je viens de vous parler. Rejoignez nous sur le blog le facebook ou le twitter Angatsha nous répondrons à vos questions si vous laissez des commenetaires à bientôt et merci.


Cette vidéo se sectionne en cinq parties

Retrouvez chaque semaine différentes vidéos de Jean-Claude Victor ou de Julien Victor traitant des sujets sur le management des risques en lien avec les thématiques Qualité, Sécurité, Environnement et développement durable.

liens:
http://www.qse-rse.com/
Suivez nos actualitées sur:

Twitter: http://twitter.com/Angatsha
Facebook: http://www.facebook.com/angatsha
Blogspot:http://angatsha.blogspot.com/,http://jean-claudevictor.blogspot.com/ http://angatsha.tumblr.com/

Performance measurement indicators and dashboard, Quality, Health Safety and Environment Part 1 / 5

This video is sectioned into five parts

Find videos from different every week Jean-Claude Julien Victor Victor or dealing with issues on the management of risks related to the themes Quality, Safety, Environment and Sustainable Development.

links:
http://www.qse-rse.com/
Follow our actualitées on:

Twitter: http://twitter.com/Angatsha
Facebook: http://www.facebook.com/angatsha
Blogspot: http://angatsha.blogspot.com/ http://jean-claudevictor.blogspot.com/, http://angatsha-world.blogspot.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire